993 to go – Ça commence

À tout défi, il faut un commencement. 2 jours, 8 parties jouées. L’idée de ces premières parties était de stabiliser mon niveau sur un serveur : KGS afin de pouvoir affronter des adversaires qui ont à peu près mon niveau. Me voilà donc 4k et pour suivre mes aventures, mon pseudo : bouquetf.

Les parties

Lorsque j’ai attaqué, vu que je n’ai pas joué de parties comptabilisées depuis pas mal de temps, je me suis retrouvé «2d?». Ma première partie a donc été perdue contre un joueur 2d. Le début de cette partie me paraissait plutôt pas mal pour moi, mais il est remonté en milieu de partie et je me suis fait distancer. Je crois qu’on a là l’un de mes gros point faibles : je ne compte plus le nombre de parties que je perds lorsque mon adversaire se réveille en milieu de partie.

 

Download SGF

 

Je pense qu’en début de partie, il y a eu pas mal d’erreurs dans les Josekis que ni lui ni moi n’avons su punir. La suite, j’ai commencé à jouer des coups assez lents, ce qui lui a permis de prendre plusieurs gros points. À la suite de quelques séquences un peu désespérées, il a su renforcer son territoire tout en me laissant vivre petit. Cette avance confortable s’est vue confirmée en début de yose, suite à quoi j’ai abandonné, résigné.

La suite des parties furent pour le premier jour une partie gagnée contre un 4k, puis 2 perdues contre un 2k et 3k. Aujourd’hui, ça aurait pu se solder par 4 victoires contre des joueurs de 4k et un robot de 8k, mais suite à une erreur stupide, le robot m’a capturé une quinzaine de pierres et je me suis incliné de quelques points.

Les premières impressions

Comme certainement beaucoup de joueurs qui ne veulent pas l’avouer, j’ai une sorte de peur d’affronter un adversaire. Je ne saurais expliquer pourquoi, peut être une sorte de timidité ou la peur de perdre ? Je ne sais pas trop, mais ça peut être quelque chose sur quoi se pencher… Si j’arrive à vaincre cette peur, je pense que ça devrait me servir pour le futur, autant dans le go que dans la vie.

Au niveau des parties en elles mêmes, il peut être difficile de rester concentrer sur toute une partie, surtout lorsque l’adversaire met du temps à jouer, ou lorsque l’on est confronté à une difficulté, que le coup à jouer n’est pas très clair. À mon avis, à force de parties, à force d’expérience, ce soucis devrait s’estomper. La concentration est un muscle qui se travaille avec le temps, et l’expérience permet de savoir un peu plus précisément quoi faire et quand.

Un autre aspect que l’on retrouve aussi dans les parties, c’est la capacité à savoir lorsque l’on doit persévérer ou lorsque l’on doit abandonner et passer à autre chose. Il est souvent inutile de s’acharner lorsqu’il n’y a plus d’espoir. C’est d’ailleurs un comportement néfaste extrêmement coûteux en temps.

Après une journée bien remplie, arriver à jouer 4 parties par jour sera difficile et prenant. Cela dit, avec un peu de chance, cela devrait payer. La suite des parties demain donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *